Histoire de l’astronomie

Histoire de l’astronomie

Le cours se déclinera en deux séances de trois heures.

Nous nous intéresserons à deux périodes emblématiques de l’histoire de l’astronomie :

  • la science grecque (du présocratisme à Ptolémée) et
  • les observations de Galilée au 17e siècle.

L’examen de ces périodes éloignées dans le temps permettra de donner une vue d’ensemble de l’astronomie à travers les siècles.

    • En ce qui concerne l’astronomie grecque, nous examinerons l’émergence, avec les présocratiques, de la rationalité, la rupture avec la tradition mythique antique et la naturalisation des phénomènes célestes. Nous détaillerons le paradoxe d’une science grecque déployant les fondements de la rationalité, mais proposant un faible nombre d’observations astronomiques. Les éléments fondamentaux de la doctrine platonicienne feront l’objet d’une grande attention. Nous indiquerons les lignes de force du système du monde aristotélicien, et nous tenterons de comprendre les causes de sa persistance jusqu’au 15e siècle.
    • L’astronomie galiléenne sera examinée à partir des observations à la lunette du savant italien. Nous examinerons longuement les découvertes de Galilée et leurs conséquences sur la théorie aristotélicienne du monde. Nous retracerons les origines du Dialogues sur les deux grands systèmes du monde et ses conséquences pour Galilée. Nous reviendrons sur ce moment fondamental de l’histoire de l’astronomie qu’à constitué le procès de Galilée (trop souvent caricaturé).

- L’objectif est de découvrir et d’interpréter des textes historiques. La démarche consistera donc à partir des sources originales (e.g. fragments présocratiques, correspondances de Galilée…) pour renouer les fils d’un récit historique.

- La séance de TD qui suivra chaque cours aura pour objectif d’examiner des textes plus longs et de s’interroger sur les modes d’interprétation en histoire des sciences.

    • Pour le cours sur l’astronomie grecque, nous examinerons une hypothèse formulée par l’historien Jean-Pierre Vernant sur l’apparition des formes de discussion dialogique et la rupture avec les cosmologies mythiques.
    • En ce qui concerne le cours sur Galilée, nous reviendrons sur les origines, complexes et mal connues, de la lunette, maître-instrument des découvertes galiléennes.

Dr. Jérôme Lamy, Chercheur au Laboratoire Printemps, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
47 Boulevard Vauban
78047 Guyancourt


Réalisé par la cellule TICE avec : SPIPSPIP PHPPHP MySQLMySQL ApacheApache