L’école Doctorale

L’école doctorale en bref

L’École doctorale propose aux physiciens
et mathématiciens une
formation à et par la recherche dans le vaste domaine interdisciplinaire de l’astronomie et de toutes ses méthodes d’observation, de mesure et de calcul. Elle couvre un champ dont le développement est considérable et incessant : découverte des planètes extra-solaires, renouveau de la cosmologie à l’interface de la physique des particules, développement de l’astrochimie, exploration in situ du système solaire, navigation spatiale, planétologie à l’interface avec les sciences de la planète Terre. De puissants outils d’observation sont en préparation, aussi bien dans l’espace qu’au sol, affirmant la place de l’Europe, faisant appel à une grande diversité de technologies avancées (optique, métrologie, cryogénie, automatique..).

Outre les métiers de la recherche en Europe et au-delà, les étudiants formés
par un doctorat dans ces domaines ont acquis de solides compétences qui les
qualifient pour des débouchés variés : enseignement supérieur, industries
de pointe, informatique avancée, communication scientifique... L’École développe
des interfaces avec les Écoles ou Formations doctorales des disciplines telles
que mathématique, informatique, optique, physique des plasmas, des particules,
sciences de la Terre, etc.

Chaque année, l’Ecole doctorale accueille près de 50 nouveaux étudiants issus de Masters, sans condition de nationalité ni d’université d’origine. Ils préparent en 3 ans et en étant rémunérés par des contrats divers, un doctorat dans
des laboratoires situés en Ile-de-France ou parfois à l’étranger. L’Ecole
comprend donc environ entre 150 doctorants, encadrés
par leurs directeurs de thèse.

JPEG - 255.6 ko
Etudiants de l’Ecole Doctorale (Juin 2006)

Thèse

La durée de préparation des thèses est de 3 ans. 40
sujets de thèse environ sont proposés aux étudiants
doctorants issus de Master ou équivalent, sans conditions de nationalité ni de parcours préalable. Ce panel de
sujets reflète la politique scientifique et les priorités
nationale et internationale. La thèse se déroule dans un des laboratoires (ou équipes) rattachés à l’Ecole Doctorale.
La thèse peut être financée
par un des Contrats Doctoraux (ex allocations du Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur) attribués par l’ED, ou par des contrats
d’organismes privés et publics, des régions, des fondations.


Objectifs de la formation complémentaire

Durant les 1ères et les 2èmes années de thèse, un cycle de formation a
été mis en place. Son objectif est
de compléter et de diversifier les
enseignements de Master en offrant
des formations innovantes, approfondies,
utilisant des techniques de
haute spécialisation, en vue de mieux
préparer l’entrée des Docteurs dans la
vie active.


Diplôme

Le diplôme de Docteur est délivré par l’un
des quatre établissements cohabilités
(Observatoire de Paris, Universités Paris6, Paris7 et
Paris11). Il est obtenu après la soutenance d’un
mémoire et la validation des enseignements
complémentaires.


Ouverture Internationale

Les doctorants, soutenus par l’Ecole
Doctorale, peuvent obtenir des modules
dans des établissements d’enseignement
supérieur ou centres de recherche étrangers. Suivant
le pays d’accueil, cette formation peut
prendre diverses formes (cours, ateliers,
conférences, etc.) et permet de s’ouvrir à
d’autres cultures. Certaines thèses peuvent être conduites
en co-tutelle avec un co-encadrant d’une université partenaire à l’étranger, donnant
lieu à un double diplôme.


Débouchés

Les étudiants ayant obtenu un doctorat ont
acquis des compétences dans les domaines
de la recherche qui les qualifient pour des
débouchés variés : recherche et enseignement supérieur bien sûr, mais aussi
industries de pointe, informatique avancée,
communication scientifique, etc.


Contact :

Madame Jacqueline Plancy Observatoire de Paris - Section de Meudon 5, place Jules Janssen, 92195 Meudon cedex

Tél : 01 45 07 74 13 Courriel :






Réalisé par la cellule TICE avec : SPIPSPIP PHPPHP MySQLMySQL ApacheApache