Observatoire de Paris Paris 7 Sorbonne Pierre et Marie Curie
Master deuxième année
Astronomie, Astrophysique et Ingénierie Spatiale

La Formation continue

 

La Formation Continue est l’opportunité, pour les personnes en activité professionnelle ou non, d’élargir leur champ de métier et d’évoluer dans leur carrière en développant de nouvelles compétences.

Le Master M2 "Outils et Systèmes de l’Astronomie et de l’Espace" vise à apporter un complément de formation diplômante aux professionnels. Son caractère pluridisciplinaire, son environnement recherche et européen permettent à un spécialiste d’une discipline d’élargir son champ de compétence afin d’accéder à de nouvelles responsabilités. Il est prévu que les connaissances et compétences acquises durant l’exercice de la profession soient validées après audition par une partie de l’équipe pédagogique, comprenant des universitaires et des professionnels. Les dispenses d’enseignement correspondantes allègeront d’autant le volume horaire global. Il sera également possible d’organiser l’enseignement sur deux années. Il est enfin prévu d’accueillir des auditeurs désireux de suivre uniquement certains cours.

Pour une formation à destination d’un professionnel dans le cadre d’une formation continue subventionnée par un fonds de gestion, les frais d’inscription se montent à 5000 euros.


PRESENTATION DE LA FORMATION CONTINUE

La formation continue accessible aux adultes peut déboucher sur un diplôme d’Etat (ils sont tous accessibles aux adultes), assurer une remise à niveau tant théorique que pratique dans le cadre d’un désir de reconversion ou d’adaptation aux nouvelles données technologiques.

En tout état de cause, le droit est reconnu aux adultes de se former tout au long de la vie.

BENEFICIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE

La formation professionnelle continue est ouverte à tous les adultes ayant quitté le système scolaire et désireux de parfaire leurs connaissances ou d’en acquérir.

Trois catégories d’adultes peuvent y prétendre, les jeunes (- de 26 ans ayant stoppé leurs études), les demandeurs d’emploi et les salariés.

- Le public jeune : Il est le moins concerné par la formation continue. Le nombre de jeunes diplômés bénéficiant d’une formation continue est réduit, car d’autres modes de formation leurs sont proposés (apprentissage, contrat de qualification notamment).

- Les demandeurs d’emploi : Ils bénéficient largement des formations continues qui offrent de réelles perspectives d’accès à l’emploi. Les formations ou stages sont généralement conventionnés par les conseil régionaux. Elles fonctionnent dans le cadre des conventions de conversion.

- Les salariés : Ils accèdent aux formations continues dans un cadre très réglementé. Les statuts sont divers : Congé Individuel de Formation, Capital Temps-Formation, plan de formation de l’entreprise. Des statuts particuliers existent pour les salariés de la fonction publique ou pour les travailleurs indépendants.

PRISE EN CHARGE ET REMUNERATIONS

Prise en charge : Les formations peuvent être conventionnées par l’Etat, les régions, les collectivités locales. Les pouvoirs publics prennent ainsi tout ou partie des coûts de formation. Il y a parfois obligation de participations financières. La prise en charge totale des coûts de formation ne concerne qu’un champs restreint de la formation continue, essentiellement les formations pour les publics les plus en difficulté. Pour les salariés l’employeur prend souvent les frais de formation à sa charge. Si ce n’est pas le cas, les frais sont à régler par le salarié.

Rémunérations : Les demandeurs d’emploi indemnisés au titre de l’Allocation Unique Dégressive (AUD) ou de l’Allocation Chômeurs Agés (ACA) peuvent prétendre à des actions de formation et gardent le bénéfice de leur indemnisation . Les demandeurs d’emploi non indemnisés ne reçoivent en rémunération que les sommes allouées par décret à des demandeurs en situations particulières (Stages agréés par l’Etat, ou ceux de l’AFPA). Les salariés bénéficient d’un maintien de tout ou partie du salaire.

LE CONGE INDIVIDUEL DE FORMATION POUR LES SALARIES EN CONTRAT A DUREE INDETERMINEE

Tout salarié bénéficie au long de sa carrière professionnelle de possibilités de formation ou de bilan. Les opportunités de congé de formation permettent le plus souvent de gagner en compétences ou tout simplement de se remettre à niveau. Parfois, la formation facilite la reconversion et se définit véritablement comme un outil de promotion professionnelle et sociale. Ce congé vous permet d’entreprendre une formation adaptée à votre situation et à votre parcours.

Plusieurs cas de figure existent :

- Vous êtes en contrat à durée indéterminé : Il vous faut 24 mois consécutifs ou non d’activité dont 1 an dans la dernière entreprise (36 mois pour les entreprises de moins de 10 salariés).

- La Durée : 1 an maxi pour un stage à temps plein, 1200 heures pour un temps partiel. Il est nécessaire d’attendre au moins 6 mois entre deux congés.

- L’accord : L’employeur ne peut pas s’opposer au congé mais peut le reporter à un maximum de 9 mois pour 2 raisons : les salariés de l’entreprise déjà en CIF sont en nombre trop important ou pour raison de service.

- Le délai : Demande d’absence à l’entreprise au moins 60 jours avant le début d’une formation inférieure à 6 mois et 120 jours pour une formation supérieure à 6 mois.
La demande : Vous devez l’adresser à l’OPACIF auquel cotise votre employeur. C’est cet organisme qui accordera ou non le congé et qui assurera le versement de tout ou partie de votre salaire.

- Financement de la formation : L’OPACIF peut prendre en charge tout ou partie des frais de formation, mais ce n’est pas une obligation.

- Le Statut : Vous devenez, pendant le temps de votre formation, stagiaire de la formation et non salarié. Vos droit acquis de salariés sont néanmoins maintenus (protection sociale, retraite, assurance chômage etc.).

- La fin de la formation : Vous retrouverez au minimum votre ancien poste ou un poste équivalent. Rien n’oblige votre employeur à vous proposer un poste plus qualifié.

CONTACTS POUR INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

De nombreux organismes concourent à l’information des adultes sur la formation continue.

Information sur la formation continue :

•Assemblée des chambres françaises de commerce et de l’industrie : http://www.acfci.cci.fr

•Assemblée permanente des chambres des métiers (artisanat) : http://www.apcm.com

•Le site officiel du Ministère de l’Education Nationale : http://www.education.gouv.fr/sup/continue/

Information sur les statuts et droit à la formation continue :

Les ANPE, les rectorats de chaque académie.

Information sur la validation des acquis professionnels :

Le DAVA, rectorat de Paris 94, avenue Gambetta, 75984 Paris cedex 10 téléphone : 01 44 62 39 71



Imprimer ContactPlan Editer

Recherche :
Réalisé par la cellule TICE avec : SPIPSPIP PHPPHP MySQLMySQL ApacheApache